© 2017 par Hélène & Martial

August 9, 2018

August 7, 2018

April 16, 2018

March 22, 2018

March 10, 2018

January 26, 2018

Please reload

Posts Récents

The last mile

March 22, 2018

A l'instar de la première ville de notre périple, Cape Town, notre dernière ville est toute aussi impressionnante, nichée dans un site magnifique. San Francisco est entourée d'eau. Bordée à l'ouest par le pacifique et à l'est par la baie, l'entrée dans la city s'effectue au Nord par le Golden Gate Bridge. Dès qu'on l'aperçoit, on comprend pourquoi ce pont est mythique. Rouge, droit, majestueux, il semble monter la garde et veiller sur la ville. Avec un design résolument années 30, c'est tout un symbole que l'on a sous les yeux. Downtown est non loin, avec ses grattes-ciel et ses buildings. Là aussi, un petit côté désuet je trouve. Rien à voir avec la modernité affichée de Singapour. San Francisco, avec ses rues en pente, ses cable-cars, ses maisons victoriennes colorées a un petit côté vintage que j'aime bien!

 

 

 

 

Nous explorons la ville de long en large, visitons son excellent musée Exploratorium, mangeons un succulent Dim Sum, apprenons comment les cable-cars grimpent les côtes, traversons la baie en ferry, déambulons dans son immense parc Golden Gate, observons ses lions de mer sur les quais, nous imprégnons de la culture américaine à Berkeley ... Bref, un dépaysement XXXL!

Le reste du temps, nous profitons les uns des autres dans notre grande maison Airbnb que nous avons louée pour l'occasion à Orinda. Car cette dernière étape Californienne est pour nous spéciale : nos parents nous y ont rejoints, pour notre plus grand plaisir. Anatole et Gabriel retrouvent leurs quatre grands-parents qu’ils n'avaient pas vu depuis début août, avec une joie non dissimulée. Le récit de nos aventures ponctue les parties de UNO endiablées. On échange, on partage, on se retrouve, bref on profite ! 

Ces retrouvailles ont aussi le gros avantage de me faire complètement oublier que la fin du voyage approche. Ça m'évite d'y penser et ce n'est pas plus mal. Je ne voudrais pas plomber l'ambiance....

 

 

Après San Francisco, nous partons tous les huit découvrir le nord de la Californie pendant une semaine. J'ai bien dit le Nord. Car les images que vous avez tous en tête de soleil, plage, palmiers, maillots de bain rouge, Malibu and co., ça c'est la Californie du Sud. Au Nord, rien à voir. Sur la highway 1, au plus près de l'océan, nous longeons la côte. Elle est sauvage, rocheuse, déchiquetée, magnifique. Les falaises les pieds dans l'eau alternent avec les plages battues par les vents. La météo est capricieuse ; la brume, souvent de la partie, rajoute au charme du paysage. Au large de Mendocino où nous faisons étape quelques jours, nous tentons d'apercevoir les baleines grises en pleine migration. Nous voyons leurs jets puissants, pas si loin des côtes d'ailleurs, et apercevons leurs dos ronds. Heureusement que nous avons 2 paires de jumelles. Les places sont chères ! A Inverness, nous slalomons entre les gouttes mais allons quand même respirer les embruns sur la plage. C'est bon l'air marin ! 

 

 

 

Nous montons jusqu'à Humbolt Redwoods State Park, où nous errons parmi les séquoias géants. Impressionnants ! Les plus vieux ont 2200 ans et mesurent 130m de haut. Mais c'est leur circonférence qui épate la galerie. A huit, on ne fait même pas la moitié du tour !

 

 

 

Après ces 15 jours savourés ensemble, nous raccompagnons les grands-parents à l'aéroport et les remercions d'avoir fait tout ce chemin pour venir nous retrouver jusqu'ici. Quand même, ils ont de la ressource nos parents!

 

En ce qui nous concerne, il nous reste une toute petite semaine. Pour en profiter jusqu'à la dernière minute et pour prolonger ce mode de vie à 4 qui nous va si bien, nous décidons de passer ces derniers jours en camping-car. Notre nouveau compagnon s'appelle Djoko, il est cosy, spacieux, un peu lourdaud dans les côtes mais plutôt docile. Bonne pâte quoi. Nous partons nous perdre dans Big Sur, loin de tout, sans réseau, déconnectés... Je savoure nos dernières rando, nos dernières baleines, nos derniers paysages sur le pacifique. Je savoure nos derniers jours comme on savourerai les dernières gouttes de la potion du bonheur...

 

 

Après-demain nous serons dans l'avion. Fin de notre vie nomade ; retour à la vie sédentaire. J'ai du mal à croire que ce soit déjà fini. Peut-être que je vais réaliser une fois que je serais dans l'avion... Je redoutais un petit coup cafard avant le retour ; finalement j'ai été tellement occupée à en profiter jusqu'au bout que je n'en ai même pas eu le temps ! 

Une magnifique aventure de 8 mois se termine. A nous de faire en sorte que ce soit aussi le début d’une nouvelle !

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Please reload

Rechercher par Tags
Please reload

Archives
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now